29 janvier 2006

Pourvu que ce soit un dimanche tranquille !

Il est encore très tôt ce matin, je profite du sommeil des marmots pour poster ce message.

_glise_matin

Par la fenêtre de ma chambre, le jour commence à se lever.
Je ne sais pas ce que me réserve cette journée, mais j'espère juste ne pas avoir à faire un tour aux Urgences !

En tout cas, il est temps que Pirate2001 retourne demain à l'école (il en était dispensé pour une semaine et ne pourra reprendre une activité sportive que la semaine prochaine) :
- il commence à tourner en rond et m'a même demandé hier matin de jouer à l'école avec lui (c'est vraiment un signe, parce que d'habitude, plus l'école est loin mieux il se porte !)
- il devient nécessaire de faire taire la rumeur : en allant chercher Mam'zelle99 hier midi à l'école, j'ai croisé une maman qui a respectivement ses deux filles dans les mêmes classes que les miens. Et elle m'a dit que Ilana, sa petite qui est dans la classe de Pirate2001, était revenue lundi soir en disant qu'il était très malade et qu'il ne reviendrait plus jamais à l'école !

Tout autre chose. J'ai emprunté sur le blog de A l'Ouest, puisqu'elle le permettait, la série des 5 vérités à dévoiler sur sa personne.
Alors...

1. Quand j'avais 6 ans, j'ai suivi pendant 15 jours des cours de danse classique. Après, j'ai mis un terme à une prometteuse carrière de danseuse-étoile : Chopin, le chien de la prof de danse, sensé dormir calmement pendant tout le cours à côté du poste de musique, se levait et se mettait à courir furieusement derrière moi à chaque fois que c'était à mon tour de m'élancer pour effectuer des entrechats (chats ? chats ? j'ai bien entendu chats ? c'est ça que devait se dire ce chien de malheur !). Cela m'a traumatisée. Maintenant, quand il s'agit de devoir suivre une quelconque chorégraphie - comme lors de mon cours de step hebdomadaire, par exemple - j'ai l'impression d'être devenue une des hippopotames du dessin animé de Walt Disney, Fantasia...

2. Parfois, je me dis que je suis dingue d'avoir voulu et mis au monde trois enfants. Bon, on est bien clair, je ne les rendrais pas à la maternité pour autant. Non, ce que je veux dire, c'est que je n'ai aucune expérience en gestion de famille nombreuse. Mon petit frère est né 14 ans après moi et donc pour tout ce qui est disputes entre frères et soeurs et organisation du quotidien, je ne connais pas et je suis perdue. Pris chacun séparément, mes marmots sont adorables. Tous les trois ensemble, ils sont diaboliques. Et ça me panique.

3. Je suis toujours surprise de me voir dans un miroir. A chaque fois, je ne m'attends pas à voir ce que je vois. Je trouve toujours ma tête étrange, ne correspondant pas à ce à quoi je m'imagine ressembler. Et je trouve toujours qu'il me manque 10 bons centimètres de jambes pour être bien proportionnée par rapport à mon buste. Bref, effectivement, l'hippopotame de Fantasia, c'est bien moi.

4. J'ai attendu d'avoir 28 ans pour me faire percer les oreilles. Auparavant, deux choses me l'interdisaient :
- la trouille d'avoir super super mal.
- ma mère qui me répétait : "c'est vulgaire et ça ne se fait pas chez les jeunes filles de bonne famille".
A 28 ans, devenue à mon tour mère, j'ai décidé de ne plus être une jeune fille de bonne famille.
Et je me suis motivée en me disant que si j'avais supporté d'accoucher, je supporterais bien de me faire percer les deux oreilles. Ce qui fut fait. Et j'ai même pas eu mal ! Et ma mère a gardé pour elle ses réflexions ! (et j'adore tes gâteaux roulés, maman !)

5. Je suis incapable de manger du poisson quand il y a des arêtes. Je suis terrorisée à l'idée de m'étouffer avec. Ce qui fait que je regarde d'un air très soupçonneux chaque bouchée avant de l'enfourner dans ma bouche et que je mâche, je mâche... Et si jamais par mégarde, j'ai laissé passer une arête et que je la détecte en mangeant, c'en est fini. Je dois absolument recracher ma bouchée, je suis incapable de trier l'arête délicatement avec ma langue et de la déposer comme si de rien n'était sur le bord de mon assiette. Moralité : si jamais un jour vous prenait l'envie de m'inviter à dîner, ne servez pas de poisson. Je ne suis pas sortable.

Maintenant, ça me ferait super plaisir si ma copine de Singapour répondait à son tour...

Posté par helenemaud à 08:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourvu que ce soit un dimanche tranquille !

    dimanche matin ... dés l'aube ... à l'heure ou blanchit la campagne

    mais non, pour moi ce matin ... c'etait grass mat jusqu'a 6H30 ... mais bon, ça me dérange pas trop, j'aime le petit matin ...
    de passage par hasard par ici, j'ai découvert plein d'articles interessants donc, je reviendrai ..

    bonne fin de journée

    Posté par dana, 29 janvier 2006 à 11:47 | | Répondre
  • sirène

    Il faut quand même que je finisse par retenir que TU AS HORREUR DU POISSON. Je n'arrive pas à assimiler. A cela trois raisons:
    - moi, j'adore et l'assimile très bien
    - il y a des poissons sans arêtes (mais oui: lotte, roussette...)
    - j'ai un souvenir ému de la ravissante sirène que chéri-ton-mari [ ] a pris dans ses filets un soir de juillet 98.
    Plein de bonnes pensées pour la suite. Bisous

    Posté par maloumi, 29 janvier 2006 à 19:07 | | Répondre
  • alors cette journée ? Ca s'est bien passée ?
    Bonne semaine en tout cas !!!

    Posté par delphine, 29 janvier 2006 à 20:56 | | Répondre
  • Encore des photos !! N'hésite pas à nous en montrer d'autres, cela donne vraiment envie de venir découvrir ton village dans la montagne !!

    Posté par Claire, 29 janvier 2006 à 21:54 | | Répondre
  • Moi aussi j'aime bien voir des photos sur les blogs. Je trouve que cela dynamise les textes. Bon dimanche!

    Posté par Anne (Gerdel), 29 janvier 2006 à 23:50 | | Répondre
Nouveau commentaire