27 avril 2007

Tare ta gueule d'ange pour le goûter...

Vous le voyez bien, de là où vous êtes, mon charmant Titou2004 ?

gueule_d_ange2

Il est mignon, n'est-ce pas ?

On lui donnerait le Niquolas Sarquozy Bon Dieu sans confession, hein ?

Eh bien vous savez ce qu'il était en train de me murmurer tandis que je le photographiais ?

"Arrête de me regarder, grosse maman qui bip ! "(désolée, ce n'est pas dans mes habitudes, mais là, c'est trop indécent, je suis vraiment obligée de censurer)

Y'a plus d'respect, moi, j'vous dis...

(mise à jour de 22 h 28 : nous venons de prendre l'apéritif chez des amis que nous ne connaissons pas encore très bien et ce petit chenapan n'a rien trouvé de mieux que de psalmodier sur tous les tons "oh merque, oh merque, oh meeerque" pendant deux heures... Ça mérite que je le déshérite, non ?)

Posté par helenemaud à 15:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Tare ta gueule d'ange pour le goûter...

    Une bonne taloche, voilà c'qu'j'dis moi :-}

    Posté par La gigue masquée, 27 avril 2007 à 18:47 | | Répondre
  • ils ne vous ont pas gardé pour dîner ????!!!

    Posté par C@th, 28 avril 2007 à 19:21 | | Répondre
  • J'ai une nouvelle : Tu ne les connaîtra JAMAIS très bien !!

    Posté par Soeur Anne, 30 avril 2007 à 12:58 | | Répondre
  • Eh bien, j'ai fait ma 'session de rattrapage', sur ton blog... j'ai pas le temps, 'taaainnnn!! Mais bon, maintenant j'ai tout lu, c'est tout trop beau pour le commenter en peu de mots... alors un seul mot, merci!! Je ne suis pas toujours là, mais je pense très très souvent à toi et aux petits... bises

    Posté par franz, 03 mai 2007 à 21:01 | | Répondre
  • Je connais un petit garçon très bien élevé qui vers le même âge que ton petit ange répétait "demer, demer, demer" quand quelque chose ne lui convenait pas.....
    Et il n'est pas devenu, plus grand, un familier des "gros-mots" !!
    Alors tu peux peut-être encore temporiser avant de le déshériter !

    Posté par Escargot Phil..., 03 mai 2007 à 22:56 | | Répondre
Nouveau commentaire